Toute Nouvelle Lune signale un nouveau cycle, en quelque sorte une naissance. Celle-ci signale également la première Nouvelle Lune dans un signe cardinal depuis le début de l’année astrologique avec la Nouvelle Lune en Bélier au mois de Mars, ce qui symbolise que nous sommes pleinement dans la phase croissante de ce cycle annuel. Dans la phase de débuts, d’initiatives, d’engagements et qu’il serait nécessaire de continuer à nourrir cette phase d’énergie Yang, en général.

Dans la roue zodiacale, le Cancer est le 4ème signe, qui gouverne la 4ème maison astrologique, celle de nos profondeurs émotionnelles. Ici il s’agit de notre vie privée, de notre centre émotionnel, c’est ce que l’on souhaite protéger, retenir, c’est ce que l’on a du mal à totalement dévoiler, car c’est aussi ce qui nous nourrit, nous façonne, nous sécurise, nous engendre, nous crée.

Ce que les eaux du Cancer ont de différent des autres signes d’eau c’est qu’ici nous sommes à l’origine du sentiment, et le Capricorne en face nous dit qu’il est important de nous questionner sur ce qui est essentiel à notre croissance. 
Le sentiment essentiel qu’il va falloir maintenant aider à grandir et faire évoluer pour qu’il puisse ouvrir la possibilité de structurer tout ce qui adviendra. 
Si nous ne continuons pas ce travail, l’énergie ombre de l’archétype Cancer nous fera soit vivre dans les souvenirs d’un passé qui ne reviendra plus, soit éveiller en nous une comparaison malsaine qui nous amènera à stagner émotionnellement et affectivement, les pieds pris dans les sables mouvants de l’attente d’une sécurité extérieure qui viendra caresser l’enfant intérieur qui n’a pas su (voulu) grandir. 

L’énergie ombre du Cancer peut nourrir un égo bancal, trop centré sur le moi et à l’affut de sa seule satisfaction. L’énergie lumière du Cancer peut par contre, nourrir le soi, comprendre la nécessité d’approfondir ce qui est ressenti comme menaçant et venant de l’extérieur et mettre cela en parallèle avec le dedans dans une relativisation, dans un contexte. Cette initiative de travail sur soi aidera non seulement soi-même, mais aussi les autres, pour qu’ils puissent comprendre leur part d’intériorité qui, même si elle leur est unique fait partie d’un plus vaste plan collectif.

Pour cela, l’archétype Cancer nous fait entrer dans les eaux de la gestation, là où tout se transforme et où rien ne reste comme c’est. Là où l'on se prépare à vivre... une nouvelle (forme) naissance...

Cette Nouvelle Lune sera en conjonction à Mercure et nous avons 4 astres personnels dans ce signe (Soleil, Lune, Mercure et Mars) ce qui colore fortement notre ressenti avec l’énergie du Cancer (à lire aussi Mars en Cancer sur mon blog) et une prédominance de l’élément eau pour cette lunaison. Nous avons ici tous les éléments représentés sauf l’élément terre. Est-ce une invitation à un désencombrement ? 
Peut-être, chacun devra se pencher sur ce que cela signifie pour soi. Mais si nous acceptons d’y entrer, l’eau finit par nettoyer les peurs de notre enracinement, de notre condition d’êtres incarnés...

Cette conjonction à Mercure peut réveiller notre mental à ce qui est d’ordre vital et qu’il est impératif de dénouer, de percer et de résorber. Et surtout à ce qui nous est vital dans notre axe des structures, l’axe de la construction, car c’est là où cette Nouvelle Lune (et la Pleine lune à venir) a lieu. 

  • Qu’avons-nous tardé à voir ?
  • Qu’avons-nous oublié parce que nous avons cru que d’autres choses plus « importantes » avaient la priorité ?
  • À quoi sommes-nous ramenés de nouveau, aujourd’hui ?
  • De quoi sommes-nous rappelés aujourd’hui ?
  • Qu'attendons-nous d'ailleurs pour nous remettre à la vie ?
  • Qu’est-ce qui n’a pas encore été résolu intérieurement et nous revient sans cesse de l’extérieur ? …

La Lune gouverne cette lunaison et Mercure est ici en qualité de messager de nos états émotionnels. Tous les deux nous demandent quels besoins intrinsèques ne sont pas encore nourris, mais qui doivent être nourris de manière mature et responsable.

Une Nouvelle Lune signale toujours qu’un cycle vient de se terminer, qu’il soit d’un mois, d’un an ou de plusieurs années, quelque chose nécessite un rite de fin pour pouvoir redevenir le récipient d’une énergie de création nouvelle. Cette première Nouvelle Lune cardinal après la Nouvelle Lune Bélier de Mars, nous demande d'accepter de grandir, d'accepter de nous élever... mais il faudra aussi pour cela lâcher certaines amarres qui nous tenaient à l'abris dans le port...

Cette Lune nous fait entrer dans l’énergie du féminin, et comme toute énergie et inclusive la patriarcale, elle est double et elle est faite d’ombre et de lumière. Elle est dure et elle est douce, elle est créatrice et destructrice, elle aime et elle tue. À nous d’utiliser chacune de ces facettes au mieux, tout en sachant que c’est le progrès le plus important, pas le résultat.

Pour moi cette Lune sera sur mon Mars, mon Mars de Cancer qui a été touché ce weekend avec l’incendie qui ravage mon pays, mes racines (Cancer), le Portugal, et qui a tué plus de 60 personnes. Ni moi ni des personnes de ma famille n’avons été physiquement affectées, mais la douleur dans le pays est immense et nous touche tous collectivement. Mon Mars est en maison 11 et ma Lune gouverne ma maison 12, le collectif (ici ou à l'autre bout du monde) a et aura toujours un impact prépondérant dans ma manière de comprendre mon monde intérieur et vice-versa. 

Comme je l’ai écrit ce lundi sur Facebook, ces catastrophes viennent associées à une terrible grâce (pour ceux qui souhaitent ce confronter à elle) pour nous qui en sommes témoins, qui est celle de nous éveiller à la Vie et à ne rien prendre pour acquis. À relativiser nos crises d’immaturité et à aller vers la compassion et l’altruisme, à nous rendre plus humains en cette ère de transition, en cette ère où le virtuel est plus vivant que les vivants… mais aussi, à ne pas penser que ce que nous connaissons ou ce à quoi nous donnons de la valeur (Vénus en ce moment en Taureau dans un exact trigone à Pluton en Capricorne — énergie terre) va pour toujours rester un territoire familier et dompté… tout se métamorphose et devra se métamorphoser.

Cette Nouvelle Lune, nous invite à enlacer et à accueillir l’illusion d’une sécurité ailleurs qu’en nos cœurs comme le premier pas vers la réparation, vers la confiance et l'intégration de la totalité en nous, car cela nous rappelle combien nous sommes vivants, ce qui veut forcément dire, également capables de vivre pour et de beauté, prospérité et amour.


Bonne Nouvelle Lune à vous qui lisez ces lignes,
Merci
Sofia :)


Élixir floral du Dr Bach pour cette lunaison: je vous conseille Heather si les besoins sont excessifs et trop centrés sur une attention extérieure pour nourrir l'intérieur, souvent ils se font accompagner d'un sentiment d'insatisfaction. Heather peut aider à relativiser entre les besoins de votre âme et ceux de votre égo et ainsi à trouver un équilibre intérieur/extérieur.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Informations de cette Nouvelle Lune:

Nouvelle Lune à 2° Cancer, le 24 juin à 04:32 (Paris)
Plus fortement ressentie par les signes cardinaux: Cancer, Bélier, Balance et Capricorne ou si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 1° et 4° de ces mêmes signes.

La conjonction à Mercure: plus fortement ressentie si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 2 et 7° des signes cardinaux (Cancer ou Capricorne et puis aussi Bélier ou Balance).

Le trigone Vénus/Pluton: plus fortement ressentie si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 17 et 19° du Taureau ou Capricorne.


Le projet Quintessence pour le mois de Juillet sort le 1er Juillet, mais vous pouvez l'acquérir dès maintenant et ainsi le recevoir dans votre boite email dès sa sortie. Le mois de Juin avec cette Nouvelle Lune Cancer par signe est disponible immédiatement. Plus d'informations ici.

-------------------------------------------------------------------------------------

Je souhaitais aussi vous inviter à lire pour cette Nouvelle Lune en Cancer cette magnifique poésie de Jorge Luis Borges (un ascendant Cancer) qui a si bien illustré, avec sa poésie, ce qui veut dire "apprendre à vivre"... et nous démontre par la même, l'une des facettes de son chemin individuel de Cancer ;-)

 À lire à voix haute pour bien s'imprégner de la puissance des mots...chaque phrase est un monde à elle seule...


"Tu Apprendras" de Jorge Luis Borges 


Après quelque temps, tu apprendras la différence entre tendre la main et secourir une âme….
Et tu apprendras que aimer ne signifie pas s’appuyer, et que compagnie ne signifie pas toujours sécurité.
Tu commenceras à apprendre que les baisers ne sont pas des contrats, ni des cadeaux, ni des promesses…
Tu commenceras à accepter tes échecs la tête haute, comme un adulte, et non avec la tristesse d’un enfant.
Et tu apprendras à construire aujourd’hui tes chemins, parce que le terrain de demain est incertain, et ne garantit pas la réalisation des projets, et que le futur a l’habitude de ne pas tenir ses promesses.
Après un certain temps, tu apprendras que le soleil brûle si tu t’y exposes trop.
Tu accepteras le fait que même les meilleurs peuvent te blesser parfois, et que tu auras à leur pardonner.
Tu apprendras que parler peut alléger les douleurs de l’âme.
Tu apprendras qu’il faut beaucoup d’années pour bâtir la confiance, et à peine quelques secondes pour la détruire, et que, toi aussi, tu pourrais faire des choses dont tu te repentiras le reste de ta vie.
Tu apprendras que les vraies amitiés continuent à grandir malgré la séparation.
Et que ce qui compte, ce n’est pas ce que tu possèdes, mais qui compte dans ta vie.
Et que les bons amis sont la famille qu’il nous est permis de choisir.
Tu apprendras que nous n’avons pas à changer d’amis, si nous acceptons que nos amis changent et évoluent.
Tu expérimenteras que tu peux passer de bons moments avec ton meilleur ami en faisant n’importe quoi, ou en ne rien faisant, seulement pour le plaisir de jouir de sa compagnie.
Tu découvriras que souvent nous prenons à la légère les personnes qui nous importent le plus ; et pour cela nous devons toujours dire à ces personnes que nous les aimons, car nous ne savons jamais si c’est la dernière fois que nous les voyons…
Tu apprendras que les circonstances, et l’ambiance qui nous entoure, ont une influence sur nous, mais que nous sommes les uniques responsables de ce que nous faisons.
Tu commenceras à comprendre que nous ne devons pas nous comparer aux autres, sauf si nous désirons les imiter pour nous améliorer.
Tu découvriras qu’il te faut beaucoup de temps pour être enfin la personne que tu désires être, et que le temps est court…
Tu apprendras que si tu ne contrôles pas tes actes, eux te contrôleront.
Et qu’être souple ne signifie pas être mou ou ne pas avoir de personnalité : car peu importe à quel point une situation est délicate ou complexe, il y a toujours deux manières de l’aborder.
Tu apprendras que les héros sont des personnes qui ont fait ce qu’il était nécessaire de faire, en assumant les conséquences.
Tu apprendras que la patience requiert une longue pratique.
Tu découvriras que parfois, la personne dont tu crois qu’elle te piétinera si tu tombes, est l’une des rares qui t’aidera à te relever.
Mûrir dépend davantage de ce que t’apprennent tes expériences que des années que tu as vécues.
Tu apprendras que tu tiens beaucoup plus de tes parents que tu veux bien le croire.
Tu apprendras qu’il ne faut jamais dire à un enfant que ses rêves sont des bêtises, car peu de choses sont aussi humiliantes ; et ce serait une tragédie s’il te croyait, car cela lui enlèverait l’espérance!
Tu apprendras que, lorsque tu sens de la colère et de la rage en toi, tu en as le droit, mais cela ne te donne pas le droit d’être cruel.
Tu découvriras que, simplement parce que telle personne ne t’aime pas comme tu le désires, cela ne signifie pas qu’elle ne t’aime pas autant qu’elle en est capable : car il y a des personnes qui nous aiment, mais qui ne savent pas comment nous le prouver…
Il ne suffit pas toujours d’être pardonné par les autres, parfois tu auras à apprendre à te pardonner à toi-même…
Tu apprendras que, avec la même sévérité que tu juges les autres, toi aussi tu seras jugé et parfois condamné…
Tu apprendras que, peu importe que tu aies le cœur brisé, le monde ne s’arrête pas de tourner.
Tu apprendras que le temps ne peut revenir en arrière. Tu dois cultiver ton propre jardin et décorer ton âme, au lieu d’attendre que les autres te portent des fleurs…
Alors, et alors seulement, tu sauras ce que tu peux réellement endurer ; que tu es fort, et que tu pourrais aller bien plus loin que tu le pensais quand tu t’imaginais ne plus pouvoir avancer !
C’est que réellement, la vie n’a de valeur que si tu as la valeur de l’affronter !





Les nœuds lunaires ont changé et ont pris leur place dans l’axe Lion/Verseau pour les 18 mois à venir. 

Ce sont des énergies archétypales karmiques. Ce sont des archétypes avec lesquels nous avons à interagir parce qu’ils nous enseigneront des leçons précieuses dont notre âme a besoin pour son propre développement, et non seulement au niveau personnel, mais aussi au niveau de notre cheminement collectif.

Nous sortons de l’axe Vierge/Poissons (Yin) qui nous a permis de regarder en face là où des blessures (le Nœud Sud Poissons avait croisé la route de Chiron) reliées au manque de confiance,  à un complexe d’infériorité, à un désir d’échapper à la réalité et aux limites sans cesse dépassées avaient besoin d’être confrontées tout en intégrant ce qui, petit à petit, nous a été demandé de lâcher, de réparer, de pardonner, de sacrifier, mais aussi de trier et de redéfinir.

L’axe Vierge/Poissons, par son implication au niveau de la vie pratique (Vierge) et de la vie rêvée ou abstraite (Poissons), nous apprend à vivre dans la matérialité en n’oubliant pas qu’avant tout nous sommes des êtres spirituels incarnés. Le Nœud Nord (ce qu’il y a à développer et à expérimenter) en Vierge, nous a gardé contre l’envie de disparaitre d’un monde dans lequel, on a l’impression, parfois, de ne plus trouver notre place. Le Nœud Sud (ce qu’il y a à intégrer en nous comme une force pour atteindre le Nœud Nord) en Poissons, nous a confronté au chaos et à la confusion, à la dissolution de ce qui était superflu, et ceci même si nous n’étions pas volontaires à vivre la perte…
L’apprentissage de cet axe a été celui de nous apprendre à trouver un équilibre entre les besoins du corps physique, matériel et ceux de l’âme.

L’axe Lion/Verseau (Yang), va rester avec nous jusqu’en novembre 2018, et la dernière fois que nous avons vécu cet axe c’était il y a 19 ans : 1999. Revenez à cette année-là et même selon votre âge encore 19 ans en arrière : 1980, 1961… que faisiez-vous ? Quelles étaient vos envies à l’époque ? Comment était la société dans laquelle vous évoluiez ? À quelle part de vous, aviez-vous donné naissance en ces années-là ?

L’axe Lion/Verseau, avec le Nœud Nord en Lion nous parle de donner naissance à une autorité nouvelle, nous parle de vivre dans notre authenticité et de développer la générosité, de nous relier à ce qui diffuse notre lumière solaire, ce qui nous rend heureux(se)… avec le Nœud Sud en Verseau l’intégration se fait quand on active une collaboration tout en restant autonome, pas quand on est dans l’attente de devenir soi-même grâce aux amis, aux groupes, aux équipes, à un collectif, etc.

Devenir soi-même tout en se sachant appartenir à une plus grande « famille », mais ne pas être dans l’expectative que les autres vous donnent la permission ou validation pour révéler votre potentiel. C’est se renouveler en tant qu’individu possédant une lumière propre à soi, mais nourri d’une approche globale et à laquelle l’individu ne pourra pas se soustraire.

Nous sommes dans cette planète ensemble, nous vivons les mêmes histoires, nous donnons naissance aux mêmes rêves, nous souffrons des mêmes douleurs. La différence et la singularité de chacun se jouent uniquement par la façon dont il/elle perçoit les histoires et par la réponse qu’il/elle apportera — faire appel à sa propre énergie créatrice.

Car, je pense que tout ce qui nous arrive n’est rien d’autre que des questions que l’Univers nous pose… à nous d’y répondre.

L’ombre de cet axe sera de croire à un faux ego individuel dénoué de toute conscience globale, qui soulève, manipule, mais ne crée rien, ni soi-même, parce que vide de toute sensibilité. La force vitale et solaire finira, d’une manière ou d’une autre, par faire son entrée, et cette fois-ci, par les interstices des failles que nous avons cru colmatées avec un remplissage inauthentique. Le Nœud Sud, nous confronte alors à la rébellion ou au rejet de ce que nous avons créé en nous et autour de nous. 
Et ceci dans nos vies personnelles et dans le collectif.

Pendant cette période, il serait bon de se questionner sur ce qui nous rend heureux(se), non pas uniquement sur le moment, mais à long terme et puis le pourquoi de notre souhait de création ? Laissez ensuite la place à la création parce que c’est un besoin qui vous vient des tripes, créez parce que cela vous est vital.

La demande supérieure de cet axe et de ce positionnement (Nœud Nord en Lion/Nœud Sud Verseau) au niveau collectif est de trouver un équilibre entre ce que chacun de nous a à apporter au collectif, tout en sachant que ces contributions sont uniques mais doivent servir à l'humanité, à l'unicité.
Au niveau personnel c'est surtout de trouver le courage pour se recréer soi-même, en gardant une vision qui ne nécessite pas, toujours, d’applaudissements extérieurs pour exister, pour se sentir aimé ou pour se mettre à la Vie.


Voici le passage des nœuds selon votre ascendant ou signe solaire. Quelques questions pour votre réflexion:

- Bélier: axe de la créativité: maisons 5/11: quelle nouvelle forme d’expression est maintenant en train de naitre en vous et nécessite un pas en avant de votre part ?

— Taureau: axe des structures: maisons 4/10: qu’est-ce qui nourrie votre âme et en même temps vous relie encore plus à votre famille, ou à votre maison ?

— Gémeaux: axe des connaissances: maisons 3/9: que souhaitez-vous dire ou écrire et qui vous libérera de vérités qui ne vous appartiennent pas ?

— Cancer: axe des possessions/dépossessions: maisons 2/8: que pourrez-vous créer basé sur vos valeurs et qui vous fera sortir d’une forme de dépendance ?

— Lion: axe relationnel: maisons 1/7: c’est le moment pour vous mettre au monde différemment, sous quelle nouvelle forme authentique, souhaitez-vous vous présenter dans l’année à venir ?

 Vierge: axe d’incarnation/désincarnation: maisons 12/6:  quelles habitudes cristallisées sont encore là et empêchent d'accorder votre rythme à la beauté et à la joie du temps infini et de lâcher-prise  ?

— Balance: axe de la créativité: maisons 11/5:  peut-être est-il venu le moment pour faire votre place au sein de (ou pour guider) un groupe, une équipe, une association, etc, vous sentez-vous préparé(e)  ?

— Scorpion: axe des structures: maisons 10/4: quelle est cette forme de créativité qui vous accapare et pour laquelle vous souhaitez développer un statut plus responsable et stable  ?

— Sagittaire: axe des connaissances: maisons 9/3: quelle est cette envie d'aventure qui brûle à l’intérieur de vous  ?

Capricorne: axe des possessions/dépossessions: maisons 8/2: vous sentez-vous relié(e) aux cycles de la vie  ? Si votre réponse est non, il serait peut-être intéressant de voir en eux un outil ou carrément, un modèle, de transformation.

 — Verseau: axe relationnel: maisons 7/1:  c'est le moment pour aller vers les autres et pour vous relier à l'autre, pour vivre l'amour avec tout ce qu'il a vous offrir, que souhaitez-vous partager  ?

— Poissons: axe d'incarnation/désincarnation: maisons 6/12:   quels sont les réparations et nouveaux rythmes ou routines que vous souhaitez mettre en place, pour une vie plus simple, joyeuse et emplie de grâce  ?


Merci,
Sofia :)


Cet article est paru dans la newsletter du mois de mai, pour vous inscrire gratuitement à la newsletter et recevoir les prochaines, c'est ici.

*******************************************************************

Le projet Quintessence pour le mois de juin avec plus d'informations et un accompagnement par signe pour la Nouvelle Lune à venir est disponible. Pour l'acquérir c'est ici.







Entrer dans le territoire de l’archétype du signe Sagittaire par une Pleine Lune c’est entrer en contact avec une dimension bien plus profonde du mécanisme qui nous permet de traverser l’espace qui se dessine entre notre vérité personnelle et celle de la nature. 

Au moment de la Pleine Lune, le résultat et les potentialités sont éclairés, la situation est à découvert, la prise de conscience plus définie… et même si cela n’est pas palpable, visible ou mesurable par l’égo, notre âme le sait !

Ce qu’il nous est demandé en tant qu’humains dans cette traversée de la vie c’est d’aller au-delà, de ne pas rester bloqués par les apparences d’une vérité personnelle qui peut se révéler n’être rien d’autre qu’un piège du mental ou d’un faux-égo.

Avoir sans cesse besoin de se calquer sur les désirs collectifs que nous renvoie la société pour espérer avancer (ou se sentir validé) dans la vie est contre nature, car même les graines transportées par les oiseaux en dehors de leur environnement naturel ne vont pas s’empêcher de fleurir parce qu'elles ne sont pas dans un milieu favorable, au contraire, elles vont même pousser là où on ne les attend pas, elles vont braver les conditions, vont se dépasser pour atteindre leur seul but : Fleurir ! Car c'est ça leur vérité ! Et cela derrière une ruine, dans un bout d’oasis dans le désert ou encore en plein milieu de l'asphalte. 

Ce qu’il nous faudrait s’est développer notre propre plan intérieur d’accompagnement et d’adaptation à ce qui se présente. Une sorte de foi intérieure forte, mais adaptable, vulnérable, mais solide.
Nous n’avons pas besoin d’un plan extérieur prédéfinit par d’autres ou que la société aura prévu pour nous pour avancer dans la vie, nous n’avons pas besoin de garanties non plus, cela nous empêcherait alors de créer notre vie. Ce dont nous avons besoin c’est d'une direction à suivre, puis d’une discipline inventée par nous-mêmes et pour nous-mêmes, d’une vision plus large que nous, d’un désir d’apprendre de nos expériences et la capacité de risquer tout en étant lucides, responsables et en pleine possession de la conviction que (quoi qu’il arrive) c’était le chemin à suivre à ce moment-là.
Développer cette perception, invalidera des sentiments de culpabilité et de regrets inutiles et augmentera la foi en soi-même et en l’Univers. 

Car, notre vérité personnelle ne peut être que cela, notre vérité personnelle. Quand j’écris ce texte, je suis en train de transcrire ma pensée et ma vérité personnelle basée sur ce que je comprends des énergies astrologiques, plus mes propres expériences et aussi basée sur les dispositions des planètes dans mon thème de naissance qui me donnent une perception propre du monde et je la relativise cette vérité, je la questionne, toujours, et j’espère que vous prendrez ceci non pas comme une vérité absolue, mais comme une graine pour aider dans le développement de la vôtre si elle résonne en vous. Comme le dit Eckhart Tolle: "La pensée peut pointer vers la vérité, mais elle n'est jamais La verité", puisque même la vérité change aussi.

L’énergie Feu de cette Pleine Lune est une énergie rapide qui peut prendre et s’essouffler tout aussi vite. Même si Saturne et Pluton sont reliés à cette Pleine Lune nous demandant justement de revoir et d’ajuster ce qui a été trop strict ou pas assez, ce qui a été trop basé sur une seule version de l’histoire ou de la vérité. 

L’énergie de l’archétype de Saturne est celle d’un ami. Je crois que je ne le répéterai jamais assez combien j’aime l’énergie réaliste de cette planète, combien j’aime qu’elle nous permette de nous tenir debout, combien j’aime qu’elle nous permette de voir les trésors qui se cachent en nous, même après les multiples chocs  …

Et pour cette Pleine Lune, Saturne sera en conjonction à la Lune, certains sentiront ceci comme une limitation à l’expansion qu’ils attendaient, mais si limitation il y a, c’est parce qu’il y a aussi une raison. 
Cherchez toujours à regarder en profondeur ce qui vient, ce qui se dessine… toujours… ne restez pas à la surface des choses ou possédés par l’impulsion d’accuser l’autre de tous les maux de la terre ou encore, de se juger et accuser soi-même d’avoir été faible, lâche ou incapable, en réalité cela ne mènera pas très loin, à part, à remettre à plus tard ce qui nécessite confrontation et mûrissement aujourd’hui.
Les raisons pour la limitation peuvent être multiples : peut-être que ce n’est pas le moment, peut-être qu’il y a la nécessité d’effectuer un travail intérieur, peut-être que les projets sont mal structurés, peut-être que la vérité d'avant n'est plus valable, etc. … Les possibilités de réinventer ce qui peut être maintenant perçu comme un "coup du destin" seront immenses. 

Pour d’autres, cette Lune en conjonction à Saturne au contraire, vient pour stabiliser une approche émotionnelle, ou consolider un engagement, vient peut-être permettre à la durabilité de prendre racine.
Avec Pluton, c’est un ajustement dans notre perception mental qui nécessite une réflexion, une adaptation ou un choix pour faire de la place à la transition/transformation. Quelque chose devra peut-être partir pour faire de la place à une autre.

Cette Pleine Lune nous met face à nos vérités, croyances, expériences, lois intérieures, quêtes, intuitions, expansions… tout sur quoi nous avons travaillé avec l’aide de Saturne ces dernières années, c’est d’ailleurs la dernière Pleine Lune en Sagittaire à côté de Saturne pour les prochaines 30 années, alors il s’agit d’illuminer ce travail qui s’achève, ici dans ce signe. Quelle nouvelle structure avons-nous donnée à notre liberté ? Où dans nos vies avons-nous besoin de plus de liberté, d’indépendance, autonomie ? Est-ce que nos anciennes vérités ou croyances continuent à nous servir ou nous desservent maintenant ? Avons-nous compris la liberté que peut contenir la responsabilité ou l’engagement ? Avons-nous travaillé et acquis une nouvelle maturité ? …

Jupiter, planète de l’optimisme gouverne cette Lune et sort ce même jour de sa rétrogradation. Après une longue période d’introspection et de recherche de foi et de vérité en soi et d’exploration intérieure face aux dualités qui nous divisent intérieurement (et puis extérieurement par la suite), Jupiter initie maintenant l’extériorisation d'une nouvelle étape expansive dans le cheminement de nos vies… et ce ne sont que des étapes, des étapes encore et toujours que nous ferons tout au long de notre vie… je suis désolée, mais la vie est un long chemin d’apprentissage et le but est celui d’être en paix avec ce cheminement même, non pas d’atteindre un lieu sûr où plus rien ne viendra nous toucher, cela ne peut pas s’appeler vivre ! Nous avons besoin de faire le deuil des idéalisations qui nous empêchent d’avancer et de voir plutôt la beauté dans le changement et dans la réalité de la vie et même dans sa douleur, au lieu de passer notre temps à nous dire que tout sera mieux si ceci ou si cela… la vie se vit aujourd’hui, là en ce moment même !

L’énergie du Sagittaire est celle qui nous incite à nous confronter aux limitations de la vie ou de la société et d’arriver à ne pas voir en cela une fin, mais plutôt un début à l’expansion de l’être. C’est ce qui nous permet ensuite de nous dépasser, de dépasser ce qui à priori nous diminuerait. La liberté en Sagittaire est un outil précieux de réinvention de soi-même par rapport aux lois d’une communauté ou de la société elle-même. La liberté du Sagittaire permet d’aller à l’encontre de sa propre vérité par l’expérience, soit-elle religieuse, philosophique, en lien avec des études, spirituelle, etc. Ici l’étranger et tout ce qui nous est d’une manière ou d’une autre étranger est un outil de connaissance de soi et de richesse.

Malheureusement, très souvent l’énergie du Sagittaire est aussi celle qui éveille en nous l’intolérance et le fanatisme quand on ne souhaite pas accepter que chacun puisse avoir une vérité propre à communiquer ou quand on n'accepte pas la vérité du temps qui passe sur tout ce qui vit...

En ces temps troubles, en ces temps de transition, des êtres peuvent décider de ne pas voir la lumière de l’archétype Sagittaire, peuvent décider de renier l’autre, peuvent camper dans leurs propres perceptions et vérités et les faire passer comme étant les seules et uniques valables. 
D'autres ont développé une intolérance à la vérité que la vie leur propose et luttent contre ce qui est impossible à changer.
Mais nous avons le choix, nous avons toujours le choix, même dans les conditions collectives les plus dures nous avons certains choix, peut-être pas le choix du résultat final, mais nous avons le choix de la perception que nous pouvons extraire de chaque expérience de vie. Et même si notre vie est faite de polarités, elles ne sont là que pour servir de portes d'accès à une recherche bien plus profonde, mais pour cela il faut être capable d’aimer la totalité de qui nous sommes (nos parts d’ombre et de lumière), accepter en nous-mêmes le bien et le mal, et accepter de voir que l’autre que l’on déteste tant ou que l’on aime ou que l’on admire tant, n’est rien d’autre que des parts de nous mêmes (ou de notre passé) que nous n’avons toujours pas accepté en nous (ou dans notre chemin de vie) et qui sont encore à la dérive en attente de notre reconnaissance. 


C'est la proposition de réflexion que je vous laisse en cette Pleine Lune Sagittaire pour votre propre questionnement…


Le projet Quintessence pour le mois de juin avec plus d'informations et un accompagnement par signe pour cette Pleine Lune et la Nouvelle Lune à venir est disponible. Pour l'acquérir c'est ici.


Bonne Pleine Lune à tous,
Merci.
Sofia :)


**************************************************

Informations de cette Pleine Lune:

Pleine Lune du 9 juin à 18° du Sagittaire - 15h10.

Plus fortement ressentie par les signes mutables: Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons ou si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 17 et 19° de ces mêmes signes.

Le quinconce entre le Soleil et Pluton: plus fortement ressenti si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 17 et 19° des Gémeaux ou du Capricorne.


La conjonction Lune/Saturne: plus fortement ressentie si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 17 et 25° des signes mutables (Sagittaire tout d’abord, ensuite Gémeaux et puis aussi Vierge ou Poissons)

Élixir floral du Dr Bach pour cette lunaison: Red Chestnut si l’attachement aux gens, aux choses et aux situations empêche de laisser la place à l'évolution.





Être près de soi-même, être au contact de nos émotions, de notre sensibilité, de notre fragilité, de nos susceptibilités et apprendre à aimer et transformer tout cela en force, en une force qui va par la suite pouvoir nourrir les autres ! 

Mars entre dans le signe du Cancer le 5 juin et va y rester jusqu’au 20 juillet. Dans sa plus haute expression, ici le combat et la volonté sont de ceux qui invitent à se découvrir soi-même, celui d’apprendre à nous nourrir de nos propres faiblesses et forces émotionnelles, d'accepter que toute action soit rythmée par le battement du cœur et non pas par la cadence d’une société qui a oublié le rythme de la vie.

En Cancer, Mars n’est plus un guerrier comme les autres. Son combat est celui pour le sentiment, le lien, l’émotion, l’intériorité, le passé, la sécurité et le privé. Avec Mars en Cancer, on rentre dans la vulnérabilité et on va devoir apprendre à la porter comme un étendard. Si vous avez un Mars en Cancer comme moi, ou un Mars en maison 4 ou encore en aspect fort avec la Lune (voire si vous avez un Mars dans un signe ou maison d’eau), ces mots peuvent résonner encore plus en vous.

La force de Mars en Cancer, n’est pas une qui se voit ou qui hurle, mais une qui se ressent et qui se renforce au fur et à mesure que nous avançons dans la vie, au fur et à mesure que nous faisons confiance à l’intuition et que nous acceptons que le rythme de la vie et de nos actions obéit à un cycle. Les moments de vide et de plein, de marche et d’arrêt, de mélancolie et de joie enfantine se suivent et s’entrelacent pour donner corps à une force-douce… si nous luttons contre ce va-et-vient, contre cette agitation intérieure alors l’insatisfaction, la colère, le découragement ou la fatigue s’installent, car ici nous parlons de Mars, la planète du courage, de l’action et de l’élan vital.

La solution ici est celle d’aimer autant nos faiblesses que nos forces, aimer la tristesse autant que la joie, être capable de percevoir la richesse qui vit dans cet éventail de possibilités, accueillir le spleen et enlacer l’optimisme dès qu’il se pointe et puis tout vivre tant que cela dure, car tout va partir et changer déjà… 

Avec l’archétype de Mars en Cancer il serait bon d'arriver à percevoir les émotions comme des protections et non plus comme des munitions que l'on tire à tout-va.

Avec l’archétype de Mars en Cancer la quête et l’exploration sont intérieures et initiatiques, c’est l’alchimie du féminin. Ici on a la possibilité de transformer le passé en or et d’apprendre à faire quelque chose du ressassement pour ce qui n’est plus là. 

Mars transite maintenant le Cancer pour le collectif et nous propose de contacter l’émotivité et de l’intégrer comme une étape indispensable du cheminement de l’âme. Intégrer le féminin et non plus se laisser posséder par cette force qui peut anéantir tout autant que guérir. 
Néanmoins, s’assumer comme un être sensible, émotif et qui accepte sa vulnérabilité ne donne pas le droit d’étouffer et d’accaparer les autres avec nos émotions fluctuantes, ni de se laisser envahir soi-même par les autres parce que nous ressentons le besoin insatiable de nourriture affective. 

Puisque pendant ce transit nos émotions seront à fleur de peau, il serait bon de rendre, le plus possible, nos émotions conscientes et de toujours laisser décanter ce qui nous revient comme projection.  

Être capable de voir si des mimétismes liés aux émotions reviennent du passé, si ces réminiscences ont des racines familiales. Voir si ces imitations parlent de nous ou si nous nous entêtons à les reproduire parce que cela nous semble familier et sûr, même si cela génère souffrance. Voir si ces mimétismes ne sont pas en train de nous enfermer, de nous dominer. 

Mars en Cancer c’est l'initiation de la quête émotionnelle. Avec Mars en Cancer on peut travailler sur une désidentification des émotions du passé ou de celles qui ne nous appartiennent pas, mais qui ont servi de support à la construction de notre anima (part féminine) tout en développant une sécurité affective propre à soi. 

Ici, avec cette énergie de Mars en Cancer, il serait bon de trouver des places bien définies ; la toute première pour le passé et puis une autre pour la nostalgie. 
Plus tard il faudra les unir comme une matrice, comme une source de référence afin d’y puiser de la beauté et de l’émerveillement pour la création et l'action. 
Mais, si la tentation est de les garder comme des lieux auxquels on s’accroche ou que l’on idéalise comme des paradis perdus, ils resteront cela…des lieux que l’on cherchera pour toujours.

Mars en Cancer nous permet de partir à la conquête des zones intérieures de souffrance, mais tout éliminer ne sera pas possible et reviendrait à refouler et à refuser ce qui fait aussi partie de la vie. 
Avec le temps, nous pouvons comprendre que dans la souffrance, une fois filtrée, épurée et transcendée, habitent des pierres précieuses brutes qu’une fois polies amplifieront l’âme et c’est cela que cette dernière attend que l’on découvre…


Sofia :)







L'accompagnement pour le mois de Juin avec Quintessence est maintenant disponible, vous recevrez un lien d'accès à la plateforme où vous trouverez:

- Les lunaisons du mois pour chaque signe: 12 mp3 (1 audio par signe) - Pleine Lune Sagittaire du 09/06 et Nouvelle Lune Cancer du 24/06
- Fiche/Mandala de Nouvelle Lune
- Méditation de Pleine Lune


Merci et bonne journée

Sofia <3












Nous entrons dans le domaine de l’élément Air avec cette Nouvelle Lune dans le signe des Gémeaux. C’est un élément extraordinaire que l’air; invisible, mais partout. Connectant l'Univers à toute chose.

Le signe des Gémeaux est gouverné par Mercure et avec les Gémeaux c’est la pensée qui prend le pas sur l’émotion. Mais, à cette Nouvelle Lune, Mercure se trouve dans un signe féminin, le Taureau, là où la sensation est reine, là où le désir de se connecter à la terre ralentit le rythme du mental pour accélérer celui de la perception physique, réelle et tangible.

Cette lunaison est celle qui nous relie à notre environnement, qui nous incite à communiquer, mais pas que nos pensées. Cette lunaison va nous pousser à écouter notre intérieur, nos tripes et à communiquer nos sensations et sentiments.

Pluton et Vénus dialoguent dans un carré exact à cette Nouvelle Lune. Ce sont elles qui vont guider nos expressions tout au long des prochains 28 jours.

Et cette conversation ardente entre les deux amants, Vénus (Persephone) et Pluton (Hadès) va réappuyer sur ce qui est venu à la dernière Pleine Lune. Vénus nous détache de plus en plus du contrôle de Pluton, elle nous invite à reprendre notre émancipation par rapport aux valeurs maintenant dépassées et notre désir d’aller vers le détachement est de plus en plus important, mais tout cela peut être enveloppée de peurs, de désirs enfouis, de crises d’envie, d’actes possessifs et de penchants pour le contrôle, alors qu’il faut ici apprendre à accepter le dépouillement, sa propre vulnérabilité, apprendre à dépasser ce qui limite, à transformer le sentiment qui est resté de ce qui a été perdu et souvent cela est un conflit uniquement intérieur. 
Pour d’autres, cela peut se révéler en une confrontation réelle avec une source de pouvoir avec laquelle il faudra composer et construire, et ici c’est la perception de ce que vous vivrez qui devra changer si vous ne pouvez pas changer ce qui vous entoure.

Tout avoir ne sera pas possible, Mars en Gémeaux sera en opposition à Saturne, des choix et décisions nécessitent de voir le jour pour ne plus être ressentis comme des freins à l’évolution. Ils seront acceptés ou imposés, mais ces choix ou décisions pourront encore venir à changer. 

Nous avons cette belle possibilité maintenant, avec l’énergie mutable de la Lune Gémeaux, de nous adapter à ce qui a été perdu, renoncé ou abandonné ces derniers temps et de renouveler ainsi notre dialogue intérieur (et par la suite extérieur).

Faire de la place à la lumière et à l’ombre, à ce qui est perdu et à ce qui se transforme. Faire de la place à ce qui se renouvelle et à ce qui viendra après. 

Mercure en Taureau, où la planète baigne dans une énergie féminine, et en tant que planète qui gouverne cette Nouvelle Lune nous propose un regard appuyé sur nos réalisations mentales et comment elles déterminent notre présent et futur. Il nous faudra prêter attention à nos certitudes, à nos désirs et impatiences qui ne sont pas encore des réalités, car pendant cette lunaison mutable la seule certitude est le changement. Il nous est demandé de ne pas encore ancrer ce qui ne l’est pas et de ne pas prendre pour acquis ce qui n’est pas encore terminé, ou alors en étant extrêmement conscients que tout cela peut encore venir à changer et accepter la responsabilité de ce qui adviendra.

Le quinconce entre Jupiter et Neptune est encore là et va rester en place jusqu’à mi-juillet, autant dire que le flou, la confusion, le sacrifice, le lâcher-prise, les désillusions, les dépendances, les limites, etc. vont faire parti des leçons à intégrer. Il va falloir nous demander pourquoi nous ressentons cela, où avons-nous été perméables et voulu plaire alors que des limites étaient en train d’être dépassées et que nous le savions ou ressentions à même le corps.
D’un autre côté la lumière de cet aspect nous permet de nous aventurer sur un chemin de foi et d’espoir, parsemé d’idéaux et d’une spiritualité fraichement conquise, mais si on l’accepte comme elle est ; avec des hauts et des bas, avec des moments d’équilibre et de déséquilibre, le tout sans jugement, cela fera grandir le cœur à chaque leçon assimilée. 

Il s’agit ici de nous ouvrir à notre intuition et puis à plus grand que nous, tout en acceptant notre expérience humaine dans sa totalité vulnérable et non pas comme un fardeau quand elle ne nous donne pas ce que notre égo demandait, mais plutôt comme des expériences qui sont venues pour nous apprendre à dire un « Oui »  différent à la vie et à dire un « Non »  à ce qui nous a trop longtemps causé souffrance ou nous a déconnecté de l’âme.
Cet aspect est aussi celui qui permet de continuer à travailler sur nos rêves et sur nos idéaux, tout en leur donnant maintenant une touche plus réaliste puisque le rêve va se confronter à la chute des illusions, mais il y a de vraies possibilités de développement et même de construction avec le trigone entre Saturne et Uranus, dont j’en ai parlé dans un article précédent, mais pour cela il va nous falloir accepter d’abandonner la perfection que nous avions mentalement construite et nous jeter dans un bain de vérité, même si celle-ci ne sera pas aussi belle que le rêve autrefois alimenté.



C'est une Super Lune qui amène changement, vulnérabilité, réparation, intensité, guidance, détachement, union de l'énergie Yin et Yang, confiance dans le mouvement de la vie...


Élixir floral du Dr Bach pour cette lunaison: je vous conseille Red Chestnut si l’attachement aux gens, aux choses et aux situations empêche de laisser la place à l'évolution.


Bonne Nouvelle Lune à tous,
Merci.
Sofia 


__________________________________________________________________

Informations de cette Nouvelle Lune:

Nouvelle Lune à 4° Gémeaux, le 25 mai à 21:46 (Paris)
Plus fortement ressentie par les signes mutables: Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons ou si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 3 et 5° de ces mêmes signes.

Le carré Vénus/Pluton: plus fortement ressentit si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 17 et 21° des signes cardinaux (Bélier ou Capricorne et puis aussi Cancer ou Balance).

L’opposition Mars/Saturne: plus fortement ressentie si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 23 et 27° des signes mutables (Gémeaux ou Sagittaire et puis aussi Vierge ou Poissons).

Le quinconce entre Jupiter et Neptune: jusqu’à mi-fin juillet, plus fortement ressentit si vous avez des planètes ou points de votre thème entre 12 et 16° de la Balance ou des Poissons.

__________________________________________________________







Quintessence pour Juin (12 signes + 1 méditation de Pleine Lune + 1 fiche de Nouvelle Lune), sort le 1er juin. Pour l'obtenir c'est par ici https://tinyurl.com/kugu3gc












La fin de semaine, le weekend et le début de semaine prochaine seront noyés dans plusieurs belles énergies fluides et rapides, mais aussi d'autres qui seront avec nous pour un peu plus de temps. 
Les voici: 
  • - Vénus sortira de son ombre de rétrogradation le 19 et formera une opposition à Jupiter,
  • - Mercure sortira également de son ombre de rétrogradation le 21,
  • - et le 19 également, Uranus et Saturne entament leur deuxième trigone qui sera de plus, connecté en trigone également au Noeud Nord en Lion (cela va former un grand triangle de feu qui sera avec nous jusqu’à mi-juin).
Rien que ça.

Il y a aussi une autre énergie, un peu plus difficile à identifier ou à intégrer, mais sans laquelle une nouvelle harmonie ne sera pas possible, qui est celle d'un quinconce entre Jupiter et Neptune qui va rester avec nous pendant presque deux mois. Et celle-ci va nous demander de faire des ajustements, voire certains sacrifices.

Ce sont des énergies archétypales de possibilités motivantes, de concrétisations plaisantes, de changement et de durabilité pour porter les transitions qui ont eu lieu, qui sont en train d’arriver maintenant et celles à venir. Neptune et Jupiter nous proposent d'avoir une vision plus large des décisions prises en ce moment et ceci jusqu'à mi-juillet. Abandons, sacrifices, don de soi mais aussi la possibilité de faire un pas de géant dans le tricotage de nos rêves. 
Je vous rappelle que sacrifice veut dire, "rendre sacré", alors demandez-vous: que souhaitez-vous rendre sacré dans votre vie ou en ce moment ? Cela mérite peut-être bien un renoncement pour qu'une autre soit propulsée au niveau de "sacré" dans votre coeur.

Cette période de deux mois est aussi un appel au divin en nous, à nous connecter à quelque chose de plus large et à faire confiance à la bienfaisance de l'ineffable, quand la partie qui nous incombait a été remplie. J'y reviendrai dans les semaines à venir sur ce quinconce Jupiter/Neptune plus longuement.

Vénus sort de son ombre et nous relie aux désirs qui ont survécu à sa rétrogradation, aux nouveaux qui ont fait surface et à la possibilité d’un amour pour soi-même, retrouvé. En opposition à Jupiter après la sortie de sa zone d'ombre, c’est une culmination d’énergie qui vient pour nous redonner le moral et la foi après les allégements forcés ou voulus que nous avons vécu ces derniers mois, au niveau de nos relations, de nos ressources, de notre créativité, de nos valeurs ou encore, de notre auto-estime.

Mercure maintenant en Taureau cherche à faire ancrer ce qui est resté du recyclage de la Pleine Lune en Scorpion et de sa rétrogradation en Taureau/Bélier. Ancrer ce qui reste, lui donner une attention toute particulière pour que de nouveaux fruits puissent voir le jour, bientôt.

Le trigone Uranus/Saturne, ainsi que leur grand triangle de feu avec le Noeud Nord, nous incite à croire en notre intuition, en notre vérité intérieure et à nos envolées créatives et débordantes de lumière, le tout pour nous permettre d’aller vers l’action et initier un changement. Saturne soutient le tout, nous révélant que les structures peuvent apparaitre si nous décidons d’explorer l’inconnu. Pour le reste, c’est à chacun de nous de voir là où il/elle peut pousser un peu les choses et changer de perception ou initier une action. 

Rien ne sera jamais totalement parfait, est c’est en nous ouvrant à cela que l’on pourra rediriger notre trajectoire de vie.

Ces cycles nous apprennent que, si rester dans la sécurité devient trop dur, trop victimisant, trop anéantissant, trop routinier il est peut-être venu le moment de sauter dans le vide. C’est vrai, qu’il va nous falloir du courage, de l’envie, de la volonté et même un soupçon de spontanéité pour mieux sillonner ce chemin fait de braises, mais ne sont-elles pas déjà en train de brûler, en nous, depuis si longtemps ?

Il est donc préférable de les utiliser pour purifier et illuminer la nuit noire devant nous, que de les garder à l’intérieur consommant notre conscience.

Mais ce chemin n’est pas terminé, le transit d'Uranus/Saturne a commencé en décembre et le dernier passage exact aura lieu en novembre prochain. Il faut tenir cela en compte, car Uranus et Saturne sont, en partie, en train de remettre de l’ordre dans le chaos (nécessaire) de ces dernières années. 

Au niveau personnel, mais aussi collectif, il y a ici un doux mélange à organiser en nous, qui peut paraitre pour certains assez paradoxale, alors qu’il est complémentaire. 
Nous avons à organiser en nous, un doux mélange entre nos responsabilités, nos engagements et un sentiment de sacrifice, si nous souhaitons enlacer une nouvelle forme de liberté. 

Mercure en Taureau, nous rappelle maintenant, que le temps, l’application, la patience et la persévérance seront nécessaires pour la suite de ce voyage...